Unités de Service US

En 2012 : 4 Unités de Service à Lyon

US 3 - Laboratoire P4 – Jean Mérieux

 Centre Européen Virologie Immunologie
 21 Avenue Tony Garnier
 69365 Lyon Cedex 07
 Directeur : Hervé Raoul
 E-mail de la structure : web@cervi-lyon.inserm.fr

 Le laboratoire P4 Jean Mérieux est un laboratoire de haut confinement dédié à l’étude des agents pathogène de classe 4. Le niveau de sécurité biologique qui y est appliqué est de 4, niveau le plus élevé. Les chercheurs y travaillent équipés d’un scaphandre maintenu en surpression pour les protéger de toute contamination. Le laboratoire est lui-même maintenu en dépression afin de protéger l’environnement. De plus, tous les déchets produits sont totalement inactivés et l’air extrait est purifié par un système de double filtration absolue. Ce laboratoire est encore aujourd’hui la structure de ce niveau de confinement offrant la plus grande capacité d’expérimentation en Europe.

En savoir plus : http://www.cervi-lyon.inserm.fr/fr/presentation/
 
 

US7/UMS3453 SFR Santé Lyon-Est

 Directeur : Guy Mouchiroud
 Site Laennec 7-11 rue Guillaume Paradin 69372 Lyon Cedex 08
 Téléphone : 04-78-77-10-21 - Fax : 0478771080
 email : sfrsante.lyon-est@univ-lyon1.fr
http://ifr62.univ-lyon1.fr/accueil.html

La Structure Fédérative de Recherche (SFR) Santé Lyon-Est, également appelée la Fédération de Recherche, a pour objectif de fédérer les laboratoires du site Est et leur donner accès à des plateformes mutualisées. La SFR Santé Lyon-Est fait suite aux IFRs (IFR19 & IFR62) mis en place depuis 1997 sur le pôle Est.
 La SFR a comme objectif principal de coordonner, en concertation avec les autres sites lyonnais, une politique de développement des plateformes technologiques au bénéfice de l’ensemble de la communauté scientifique. Au-delà d’une mutualisation de moyens, c’est également une recherche de dynamique scientifique pour motiver la création de projets et favoriser les échanges entre chercheurs
Depuis le 1er janvier 2011, la Fédération de Recherche rassemble les équipes des deux Centres de Recherche en Cancérologie et en Neurosciences, auxquelles s’ajoutent 14 unités de recherche indépendantes et plusieurs plateformes.
 La SFR Santé Lyon-Est a obtenu la reconnaissance de l’Inserm (US7) et du CNRS (UMS 3453).

UMS8/UMS3444 Biosciences Gerland-Lyon Sud-

 Biologie Cellulaire et Pathologie Osseuse - Institut de Génomique Fonctionnelle de Lyon
 Directeur : Jacqueline Marvel
 Ecole Normale Supérieure - 46 allée d'Italie- 69364 Lyon Cedex 7; France
 Téléphone : 04-72-72-81-68 - Fax: 04-72-72-80-80
http://igfl.ens-lyon.fr/equipes/biologie-cellulaire-et-physiopathologie-osseuse-p.-jurdic

La fédération de recherche Biosciences Gerland-Lyon sud (UMS3444/US8) (http://www.ifr128.prd.fr/ifr128.htm) créée le 1er janvier 2011 est la continuité de l’Institut Fédératif de Recherche 128.
 L’US met un ensemble de 11 plateaux techniques au service des biologistes du site, de la communauté académique et des industriels.
 Elle fonctionne par mutualisation de moyens (locaux, personnels, matériels) des 11 unités de recherche contributrices, représentant 79 équipes et près de 900 personnels de recherche.
 Ces laboratoires sont localisés principalement sur le site de Lyon-Gerland, au sein de structures suivantes: l'ENS Lyon, l'UCBL-Gerland, l'Institut de Biologie et Chimie des Protéines (IBCP-CNRS), la Tour INSERM-CERVI (Centre d'Etudes et de Recherches en Virologie et Immunologie) et sur le site de la Faculté de Médecine Lyon sud.
 L’UMS constitue un potentiel de recherche en « Sciences de la Vie » assez unique, en lien avec la clinique, recouvrant les champs majeurs de la biologie moderne : biologie cellulaire, biologie des plantes, biochimie des protéines, bio-informatique, biologie structurale, évolution moléculaire, génomique des organismes, immunologie et virologie.

Unité Mixte de Service UMS 017

IRMaGe
Unité IRM - CHU Grenoble
BP 217
38043 Grenoble Cedex 9
Direction : Pr J.F. Le Bas

La mise en place d’une Unité mixte de service IRMaGe, à Grenoble, correspond à une évolution de la plate-forme IRM de Grenoble au sein de la SFR 1 « RMN Biomédicale et Neurosciences ».
 L’objectif est de regrouper et de gérer en commun des équipements IRM, EGG, NIRS et TMS ainsi que les personnels techniques compétents pour assurer les développements méthodologiques nécessaires, au bénéfice d’une communauté scientifique (Neuroimagerie, Neurosciences, Neuropsychologie, Cognition) dans un partenariat entre l’Université de Grenoble, le CHU et les EPST.L’Université Joseph Fourier aura la délégation de gestion. Le CHU de Grenoble, l’INSERM et le CNRS seront associés en tant que tutelles de cette UMS. La section principale de rattachement à l’INSERM sera celle de la CCSS 3. La section de rattachement au CNRS sera celle de la section 27.
En termes d’équipements de recherche, elle regroupe 2 équipements Bruker petit animal (4,7 et 7 Tesla) et 2 équipements de recherche corps entier (3 Tesla Philips). Les équipements EEG de recherche sont des équipements 96 voies. L’équipement NIRS, récemment acheté, est un équipement IRM compatible, l’équipement de stimulation magnétique trans-crânienne (TMS) est utilisé principalement en Recherche Psychiatrique et Neuropsychologique.En termes de personnel, l’Unité regroupe une douzaine de personnes dont principalement des personnels techniques, de niveau ingénieur de recherche ou ingénieur d’étude. La direction sera assurée par le Professeur Jean-François LE BAS, PU-PH à l’UFR de Médecine de Grenoble (Biophysique – Radiologie) avec comme directrice adjointe Chantal Rémy, DR 2, qui coordonne aujourd’hui la composante préclinique de la plate-forme et la composante in vivo de la plate-forme d’imagerie IBISA.Cette UMS gardera, sur le plan méthodologique, des liens étroits avec l’équipe 5 (Neuroimagerie, Emmanuel Barbier) du GIN (U 836, Claude Feuerstein .
Elle s’inscrit comme une entité spécifique du nœud grenoblois de l’infrastructure nationale récemment mise en place, FLI : France Life Imaging que coordonne Franck Letimonier , CEA NEUROSPIN. Ce réseau de plates-formes d’imagerie réunit Paris Centre, Paris Sud, Marseille, Bordeaux, Lyon et Grenoble. Dans ce cadre, des investissements nouveaux sont prévus.
Cette UMS permettra d’assurer et de développer un continuum entre la Recherche méthodologique en imagerie, les validations précliniques, la Recherche clinique et la Recherche en Sciences Cognitives, en lien direct avec les projets des laboratoires de la SFR 1 mais au-delà, dans une politique d’ouverture et de valorisation des investissements réalisés.

^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes